jeudi 16 juillet 2015

Haikyo, ou l'exploration urbaine au Japon

C'est quelque chose que je viens de découvrir totalement par hasard en cherchant des infos sur les lieux hantés au Japon.
Je connaissais vaguement l'exploration urbaine, ce loisir illégal ( si les lieux sont abandonnés, les terrains sont toujours susceptibles d'appartenir à des propriétaires privés, et qui semble quand même un peu dangereux ( le danger étant bien plus de se blesser en tombant dans la pagaille ou de passer au travers d'un plancher vermoulu, bien plus que de rencontrer un fantôme)

Suite à la "bulle" économique, le Japon a connu une croissance très rapide dans les années 80, constructions à tout va.. jusqu'au krach fin  1989. Beaucoup de ces endroits construits en quelques années se sont désertifiés aussi vite qu'une ville champignon dans le Far West lors de la ruée vers l'or. Les lieux laissé à l'abandon se sont dégradés très vite , devenant des haikyo ( des ruines), dans lesquelles les explorateurs urbains s'en donnent à coeur joie.

 Bienvenue dans une ambiance proche de la SF tendance post-apo et du décor de film d'horreur, histoire de commencer gentiment ce mois fantômatique et monstrueux.


La plus célèbre est Gunkanjima (l île bâteau de guerre), une ile entièrement construite ( j'imagine le cauchemar de surpopulation quand c'était habité, l'endroit a été fut un temps le lieu le plus densément peuplé du monde), qui vient d'être classée Unesco au début de ce mois. Au XIX° siècle l'ile était une mine de houille, elle a été abandonnée quasiment du jour au lendemain lorsque le gisement a été épuisé.
Le plus curieux étant que les habitants sont partis quasiment en laissant tout derrière eux.
L'endroit est visitable de manière très restreinte officiellement ( et apparemment autant visitée par les anciens habitants que les touristes).
Pas de fantômes ici, c'est l'île entière qui est fantôme :)
Un explorateur urbain francophone a pu négocier et obtenir le droit d'y passer une nuit  pour réaliser un album photo


Cliquer ici pour la visite en photo avec Jordy Meow!

Il nous propose aussi son top des meilleurs lieux abandonnés au Japon, certains ont une ambiance telle.. qu'ils sont parfois utilisés pour des sessions photos de mode décalées, où le tournage de courts métrages amateur fantastiques ou SF. On peut y trouver des choses... surprenantes
ici une école abandonnée où traînent encore des bocaux de formol contenant des choses suspectes ( un système nerveux complet de chat.. vous vouliez du glauque, en voilà!)

Ecoles, hôpitaux, magasins, hôtel, voire même un bordel, il y en a de toutes sortes.. mais je me demande quand même pourquoi un médecin ou des médecins peuvent quitter leur clinique sans emporter instruments et médicaments, ou des habitants déménager sans emmener leurs meubles et leurs draps..  Dans le cas d'une maison isolée, on peut supposer que le dernier propriétaire connu est mort sans héritiers, mais lorsque c'est un village entier qui est désert.. a part une évacuation d'urgence ( ça doit être le cas de pas mal de bâtiment maintenant du côté de Sendai)
un simple jeu de lumière sur la vieille pendule, il n'en faut pas plus pour créer une rumeur de lieu hanté!
Et pour finir une histoire intéressante, mêlant exploration urbaine (ou rurale en l'occurrence) et enquête policière: après avoir exploré une maison abandonnée isolée et assez glauque...
brrr le portrait de la mamie dans le fond est inquiétant.
L'explorateur a trouvé des documents personnels et a pu découvrir qui étaient les propriétaires, dont l'un, occidental, a été photographié avec la reine d'Angleterre. Cette enquête est passionnante!

Que vous proposer encore, un ancien sanatorium, rempli de vieilles radios, où quelqu'un est prêt à jurer avoir ressenti la présence des malades disparus? Un parc de loisir désaffecté? Un village abandonné?

Voilà les deux sites de Jordy Meow à voir: Totoro times, plus général et en Français, un autre, Haikyo, dédié entièrement à l'exploration urbaine au Japon en anglais, et plus basé sur les photos que sur le texte


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire