jeudi 6 avril 2017

Yakudoshi, les années de malchance

Oui, la malchance, la poisse, la guigne.. Comme celle qui me colle au train depuis ma naissance.
Et comme je vais fêter mes 40 ans demain, je commence à m'inquiéter, depuis qu'un ami qui vit au Japon m'a expliqué ce qu'étaient les mauvaises années. Et que, comme pour corroborer ça, il avait accumulé les tuiles l'année de ses 42 ans.




Comme il y a des jours fastes et néfastes, il y a au Japon, des années entières de poisse, qui dépendent de celle où vous êtes né(e)s.
Car oui, les années de malchance dépendent en plus du fait d'être un homme où une femme.
Autant dire que je n'y crois pas un brin, mais comme j'adore tout ce qui touche au folklore,ça m'éclate.
Voyons ce que dit l'ami Wikipédia ( oui, j'ai aussi d'autres sources, mais pour une présentation, c'est suffisamment succinct et clair)
Voilà, plus complet la traduction en anglais d'un article du yomiuri shinbun, un journal authentiquement japonais.
C'est une tradition qui remonte à très loin, pour ne pas dire à la nuit des temps et vient de l'astrologie traditionnelle orientale. Et au cours des siècles, les années de malchance ont  parfois changé, suivant un calendrier de 12 ans le plus souvent : donc 13 ans, 25 ans, 37 ans etc..Et il parait que 99 ans n'est pas un très bon âge non plus, je suppose que c'est parce qu'on a toutes les (mal)chance de ne plus être très vivant la suivante. Ou alors perclus de rhumatismes si on l'est encore.

Et oui, ça commence à 13 ans, parce qu'en Asie on compte comme 1 l'année de naissance ( la période de gestation compte, donc, techniquement on a 9 mois le jour de sa naissance...et donc on a 2 ans au nouvel an lunaire suivant)
Exemple sur ce site sur la culture chinoise: quelqu'un né  en décembre aura 2 ans en janvier de l'année suivante. Je suis née en 1977, mais, en calcul lunaire je "date" de l'été 1976, et si je calcule avec ce site, j'ai donc fêté mes 41 ans lunaires le 16 mars dernier)
Et l'année maudite commence donc à partir du nouvel an lunaire de l'année en question.

quoi qu'il en soit, à l'heure actuelle, les années les plus néfastes seraient 25 , 42 et 61 ans pour les hommes, 19, 33 et 37pour les femmes.

Voyons, que m'est il arrivé l'année de mes 19 ans ( 1995, donc, en calendrier lunaire).j'ai réussi mon bac les doigts dans le nez, j'ai trouvé mon premier boulot étudiant, donc, plutôt bon en fait..
33 ans, en (donc 2009, toujours un an d'écart). J'avoue ne pas avoir beaucoup de souvenirs de cette année là, donc rien de bien important on dirait.
37 ans, ça fait 2013, l'année où j'ai été titularisée à la mairie. Donc plutôt bon aussi, même si j'ai détesté ce travail, ça a été tout de même la possibilité de ne plus avoir à chercher d'un mois sur l'autre et aussi mon 3° voyage au Japon . Donc non, pas grand chose à redire.

(par contre 1996 a été une année très très moisie pour moi, ça fait donc bien 19 ans en calendrier grégorien, mais ça ne marche pas pour 2008 et 2012)


Ou alors, c'est parce que j'ai contrecarré le destin en faisant provision d'o-mamori à chaque voyage ( et d'yeux bleus pour chasser le mauvais oeil quand je suis allée en Turquie :D)

dans certains temples, une petite traduction en anglais explique au touriste ce le but de telle ou telle amulette. Marrant car sur cette photo trouvée en ligne, on voit l'un de ceux que j'ai ramenés: au premier plan la boule rose et blanche est en fait un grelot orné de fleurs de cerisiers supposé attirer la chance. Je le trouvais juste très joli en fait ( et en plus ça fait des souvenirs typiques à ramener aux amis pour peu de frais et un encombrement minimal.


Calculer ses années de malchance
ici, en faisant défiler les années avec les flèches, exemple pour 2013, elle est mauvaise pour les hommes nés en 1989, 1972 et 1953  ( années européennes, les autres sont les équivalents japonais en années de l'ère Showa, qui a commencé en 1926 et fini en 1989 à la mort de l'empereur Hirohito) et les femmes nées en 1995 ( attention, on a changé d'ère, c'est la 7ème année de l'ère Heisei, soit la 7ème année du règne d'Akihito) et celles nées en 1981 et 1977. Oui ça aurait été plus simple de rentrer quelque part son année de naissance pour avoir le calcul des années de guigne, mais bon...


Mais cette histoire d'années de malchance est très célèbre au Japon, en témoigne le synopsis de cette série  que je n'ai pas vue au demeurant - mais dont le sujet est l'année maudite d'une femme de 32 ans.

Alors tant mieux si vous avez traversé les années maudites sans dégât, bon courage à ceux qui ne les ont pas encore atteintes.
Quant à moi, je vais donc pouvoir fêter mon anniversaire tranquillement sans crainte du mauvais oeil!



2 commentaires:

  1. Un sujet intéressant et original!

    RépondreSupprimer
  2. Je suis un peu inquiète, la 35ème année va rester dans les annales alors que la 37ème année maudite n'est pas encore passée! Je me demande quand ça va s'arranger... ToT
    Je n'y crois pas non plus mais ça m'amuse beaucoup aussi. J'aime bien découvrir ces traditions folkloriques. Merci pour cet éclairage, qui j'espère nous portera chance. ;)

    RépondreSupprimer