jeudi 3 août 2017

Yamishibai saison 4

Joie et bonheur!! Ils reviennent...
Enfer et Malédiction!!  Ils ont modifié la formule...

Alors que je pensais que la série se concluait à la fin de la 3° saison ( qui était différente des deux premières par plusieurs aspects) je vois qu'il y a NON SEULEMENT une 4° saison, diffusée au Japon en début d'année, mais une 5°en cours de diffusion.





C'est donc reparti pour 13 courtes histoires mystérieuses.


On reprend peu ou prou le générique de début des 2 premières séries ( par contre, je le dis de suite, le générique de fin, c'est n'importe quoi: une chansonnette assez banale,même pas dissonante, avec petit accompagnement de guitare. Tout sauf flippant. Et ça casse l'ambiance ( en fait j'ai dit la même chose pour le générique de fin de Mononoké, et j'ai souvent ce ressenti:les génériques de fin qui ne sont pas à la hauteur, et font musique de pub...). Hors sujet. complètement hors sujet.

Chaque saison venant avec son lot de nouveautés, cette fois, l'animation mêle l'animation à des prises de vues réelles, pour mettre en valeur des détails ( la tombe du chat dans l'épisode 1, les bulles de l'aquarium dans le 2°, les ciseaux et les cheveux dans le 3°etc...ou le terrifiant dentiste avec sa pince de l'épisode 9). Et cette incursion du réel dans un monde esquissé, surprenante, est finalement plutôt efficace en donnant justement une réalité à l'élément déclencheur du fantastique.
Autre trouvaille sympa, le conteur change de voix à tous les épisodes, parfois une voix jeune, parfois une voix de grand-père, parfois lugubre, parfois d'un enjouement qui sonne faux. Là aussi, j'aime bien, ça contribue à brouiller encore plus les pistes sur son identité. Même si certaines voix sont moins convaincantes que d'autres.
Moins convaincant aussi, le fait que la voix du narrateur se superpose aux dialogues ( jusqu'à présent, il introduisait l'histoire et la narration laissait la place aux dialogues quand nécessaire).

Mais, et c'est la que va apparaître pour la 1° fois un ressenti négatif sur la série: le graphisme lui aussi semble changer quasiment à chaque épisode, mais sans que ça soit vraiment lié à des choix artistiques assumés. J'y ai cru avec cet épisode 6 au sujet classique de shojô et au graphisme très shojô, mais.. c'est finalement le seul où le parti pris graphique semble motivé.

Il y a beaucoup moins le côté " théâtre de papier" des premières saisons, et on dirait presque que chaque épisode a été réalisé par des équipes différentes. Ça aurait pu être intéressant, mais là, c'est surtout maladroit et l'impression dominante est celle d'une saison" filler", mieux produite, mais paradoxalement plus bâclée que les précédentes, et qui pâtit de la comparaison avec ce qui précédait.
Trop propre, et en même temps trop standard.
Il manque  le côté un peu crade de l'image, la dominante gris -jaunâtre, ou jaune grisâtre qui recouvrait le tout et lui donnait son côté original.

C'est flagrant lorsqu'on regarde l'ensemble des miniatures ici, la 4°série a des couleurs beaucoup plus vives et flashantes que le reste ( et de ce que je vois, ça a été corrigé sur la 5° saison en cours, peut être que les critiques ont fait remonter que ce changement d'approche n'était pas la meilleure idée..)

On passe de ça


A ça:




ou de ça

à ça

j'ai essayé de trouver des images qui se répondent.


Donc oui, pour l'insertion de détails en prise de vue réelle qui donne une certaine originalité et renforce parfois le côté flippant ( ce dentiste.. kyaaaah! tasukete kudasai!!), mais le côté "léché", non, ça lisse trop les choses.
Après, la série dans sa globalité s'est fait tailler un short à cause de ce que je trouve justement ses points forts: graphisme très spécial, animation très spéciale, donc peut-être que l'approche très classique de cette saison 4 aura convaincu ceux qui n'aimaient pas la première version, mais dans l'absolu, qui va regarder une saison 4, sinon ceux qui ont déjà kiffé les 3 premières?

Au niveau scénario, difficile de faire mieux que les fantômes des premières saisons ou les monstres de la 3, donc là, on est plutôt dans une tonalité mystérieuse, moins horrifique, avec des chutes moins marquantes ( quand il y en a)

Mais un détail qui ne trompe pas: j'ai beau fouiller le net à la recherche d'une image un minimum flippante de la saison 4, voilà le maximum de ce que j'arrive à trouver:

une silhouette fantomatique vue de loin..
Je vous rafraîchis la mémoire? Voilà ce qu'on avait avant.


Hé oui, c'est bien de rester dans la suggestion pour faire mouliner la cervelle du spectateur, au lieu de gros effets gores appuyés, mais il faut quand même un peu de trucs chelous, parce que n'oublions pas que les épisodes font 3 minutes, et donc la série ne peut pas se payer le luxe d'un film qui va prendre son temps pour semer les bizarreries et distiller le malaise.
Là, la saison 3 y arrivait bien avec des génériques malaisants et évolutifs au fil des épisodes pour l'ambiance globale, et des épisodes à chute pour le punch.

Donc globalement une saison en dessous des précédentes: graphisme propre et assez impersonnel, générique de fin très.. générique, et tonalité moins horrifique ( qui donc sacrifie une fin " choquante" pour rester dans un doute un peu frustrant, on peut toujours se dire que les personnages ont rêvé ou halluciné, là où, avant, il y a avait un peu plus de fins "choc").
Pour vous donner une idée, avec quelque chose de super connu, prenons " the ring".. hé bien c'est comme si on s'arrêtait au moment où Sadako sort du puits et s'avance, mais avant qu'elle ne passe au travers de l'écran TV. Comme ça..
Oshimai!

(et tiens, je mettrais en parallèle  la souris -saison 4 épisode 3 - où une femme mordue dans son sommeil par les souris qui pullulent chez elle se transforme en souris géante, et l'épisode 9 de cette saison 4 où une dent tombée au sol se rapproche d'une femme qui dort et.. et rien au juste, on ne saura pas ce qui va se passer.)

Donc sans être fvraiment mauvaise, je dirais quand même que c'est une mini déception - bien que je m'y attendais, peut-on parler de déception dans ce cas là? - soit la série a atteint sa limite avec la saison 3, soit il s'agit d'un coup de mou temporaire.
Je donnerai quand même sa chance à la 5° saison quand elle sera disponible intégralement, je n'aimerais pas finir sur cette note négative ( et surtout, punaise, mais virez moi ce générique de fin!)

Ça me coûte d'écrire un avis négatif sur une série que j'ai particulièrement aimé jusqu'à présent.J'espère vraiment que ce n'est qu'un passage à vide et qu'elle va retrouver son ton si particulier et repartir dans la bonne direction, celle la plus sombre. Sans être une énorme déception, c'est une déception à la hauteur des qualités des saisons précédentes.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire